Fermer

Acheter appartement

Retour aux annonces
Vous devez saisir une adresse valide
Modifier vos critères
429 biens pour vous
Filtrer
Afficher la carte
Rolling spinner

Acheter un appartement à des fins locatives ou pour en faire sa résidence principale constitue un rêve pour beaucoup. Mais il s'agit là d'un investissement important. Il est alors primordial de penser en amont à l'emplacement du bien et à son prix. Nous vous détaillons l'essentiel en matière d'achat d'appartement en France.

Définir son projet pour acheter un appartement en France

La première chose à faire est de bien définir son projet en se posant les bonnes questions. Ce temps de réflexion vous permettra de cibler les offres immobilières qui correspondent à vos besoins.

La localisation

Demandez-vous dans un premier temps si vous souhaitez vous établir en centre-ville. Ce choix offre plusieurs avantages, comme le fait d'être proche des transports en commun, des écoles, du travail, des commerces, des lieux culturels, etc. En revanche, vous disposerez peut-être de moins d'espaces à tarif équivalent.

Vous préférez vous établir en campagne ou dans un endroit plus isolé pour profiter du calme ? Dans ce cas, êtes-vous prêt à prendre la voiture tous les jours pour aller au travail, par exemple, avec les dépenses et le temps perdu que cela implique ? Se poser ces questions vous permet de connaître vos priorités et les concessions que vous êtes prêt, ou non, à faire.

Concernant l'emplacement du bien en lui-même, vous avez le choix entre plusieurs villes intéressantes.

acheter-un-appartement

Achat d'appartement à Paris

Vous vous en doutez, en raison de son dynamisme, la capitale fait partie des villes les plus chères où acheter son appartement. Les prix peuvent rapidement aller de 7 000 à 13 500 euros le m². Néanmoins, les biens dans certains arrondissements (XIVe, XVIIe, XVIIIe et XIXe) peuvent être plus abordables.

Achat d'appartement à Nantes

Grâce à son bassin économique en plein essor et son cadre de vie attrayant, Nantes attire constamment de nouveaux habitants. On peut y acquérir un appartement à vendre entre 3 000 à 4 000 euros environ le m².

Achat d'appartement à Toulouse

Le nombre d'habitants à Toulouse continue d'augmenter d'année en année, ce qui est intéressant pour un investissement locatif. Les prix peuvent aller de 4 500 à 6 000 euros le m² dans les quartiers du centre, tandis qu'ils sont plus abordables au sud.

Achat d'appartement à Rennes

Rennes est une ville étudiante qui compte plusieurs secteurs intéressants pour investir dans l'achat d'un bien immobilier : les quartiers de la gare, Thabor-Jeanne-d'Arc, Patton, etc. Les prix varient de 1 800 à 3 300 euros le m².

Achat appartement à Marseille

Les prix sont encore assez doux à Marseille, soit environ 2 600 euros le m². Ville d'histoire et pôle économique européen, elle constitue aussi la deuxième ville de France en termes de démographie.

Achat d'appartement à Bordeaux

En raison du dynamisme de la ville, les prix de l'immobilier ont grimpé en flèche à Bordeaux. La préfecture de la Nouvelle-Aquitaine offre néanmoins de belles opportunités, avec de nouvelles constructions qui continuent de faire leur apparition. Il faut compter autour de 4 400 euros par m² pour l'achat d'un appartement à Bordeaux.

Achat d'appartement à Nice

Nice présente des biens à environ 4 000 euros le m². Son atout principal est son attractivité touristique, avec environ 5 millions de visiteurs chaque année. Sa situation géographique fait aussi sa force, la ville étant située au bord de la méditerranée et au pied des Alpes.

Achat d'appartement à Montpellier

La ville possède également de sérieux atouts, entre son climat méditerranéen, sa vie culturelle riche, son cadre agréable et sa proximité avec la mer. Avec des prix avoisinant les 2 700 euros par m², c'est une métropole relativement accessible.

Achat d'appartement à Strasbourg

Si vous comptez vous établir dans l'est de la France, Strasbourg peut vous réserver de belles surprises. On peut y acquérir un bien pour 3 000 euros le m². Dans d'autres secteurs, comme le quartier de l'Orangerie par exemple, le coût d'achat d'un appartement grimpe rapidement aux alentours de 4 500 à 5 500 euros le m².

Achat d'appartement à Lille

À Lille, les prix varient et peuvent facilement dépasser les 5 000 euros par m² au centre, alors qu'ils sont plus accessibles au sud (Wazemmes, Moulins), à l'est (Fives) et à l'ouest (Bois Blancs).

Achat d'appartement à Angers

Angers est une ville dynamique au niveau de l'emploi et de l'économie. On peut y trouver des biens intéressants à partir de 1 900 euros le m².

Achat d'appartement en Île-de-France

L'Île-de-France en général est une région dynamique, où l'on peut investir sans prendre de gros risques. On y trouve de grandes entreprises, des universités et elle concentre à elle seule un tiers du PIB de la France. Et c'est sans évoquer son réseau de transports en commun et son réseau routier très développés.

Plusieurs villes sont intéressantes pour investir dans un bien immobilier en Île-de-France : Aubervilliers : (3 236 euros/m²), Saint-Denis (3 524 euros/m²), Vitry-sur-Seine (3 531 euros/m²), Noisy-le-Grand (3 414 euros/m²), ou encore Nanterre (4 810 euros/m²).

Le type d'appartement dans lequel investir

Concernant le type d'appartement, vous aurez d'abord à vous pencher sur vos besoins. En fonction du nombre de personnes qui vont occuper le futur bien, combien de pièces vous faut-il ? C'est également valable pour un investissement locatif. Peut-être souhaitez-vous acquérir un studio pour des étudiants ou au contraire un T3 ou T4 pour une famille ?

Acheter un bien neuf ou ancien ?

Il est aussi important de savoir si vous souhaitez investir dans un bien neuf ou ancien. Si un appartement ancien est plus abordable au niveau du prix d'achat, certains travaux de rénovation peuvent être nécessaires et faire grimper rapidement le coût d'investissement total.

Les biens neufs, en revanche, coûtent souvent assez cher, sauf s'ils sont très éloignés du centre-ville. Par contre, ils vous apportent une réelle tranquillité d'esprit en répondant aux normes actuelles.

Dans le cas où vous achetez le bien sur plan, il peut en revanche être plus difficile de se projeter, en imaginant à quoi ressemblera le projet, mais aussi le quartier avec les différentes infrastructures qui vont y être construites.

comment-acheter-un-appartement

Établir son budget pour l'investissement immobilier

Une fois vous savez quel est le type de bien que vous souhaitez acheter, il est ensuite important de connaître le budget qui lui sera alloué. Si vous avez l'intention de faire un emprunt, demandez-vous quelles mensualités vous êtes capable de supporter, mais aussi l'apport initial que vous pouvez injecter. Il faut également savoir qu'il existe aussi différentes aides pour vous permettre de faire votre acquisition immobilière.

La capacité d'emprunt

Il s'agit du montant que les banques sont susceptibles de vous octroyer. Il est possible de la définir en se basant sur vos revenus chaque mois (salaires, placements financiers, revenus fonciers…), auxquels on déduit vos charges incompressibles (loyer, transport, factures en tout genre…). Vous pourrez faire le tour des banques pour savoir le montant qu'elles peuvent vous octroyer, ou encore avoir recours à un courtier immobilier.

L'apport personnel

L'apport personnel correspond au montant dont vous disposez pour réaliser l'achat de votre appartement, sans prendre en compte le crédit réalisé auprès d'une banque. Il peut constituer un réel atout pour optimiser le montant final obtenu auprès de l'établissement bancaire. Dans l'idéal, il va représenter 20 % du coût d'achat.

Les aides

Pour optimiser votre budget, vous pouvez également recourir à différentes aides à l'acquisition immobilière. Vous avez pour cela l'éco prêt à taux zéro (éco-PTZ), vous permettant d'obtenir un prêt avec zéro intérêt.

Le prêt Action logement vous permet également de faire un prêt complémentaire au taux exceptionnel de 1%. Il concerne les salariés du privé, mais les fonctionnaires peuvent également prétendre à des dispositifs similaires. Pour les ménages à revenus modestes, vous avez à votre disposition le prêt à l'accession sociale (PAS).

Par ailleurs, vous pourrez vous informer auprès des collectivités locales et des caisses de retraite complémentaires qui peuvent vous aider à concrétiser votre achat immobilier. La plupart de ces dispositifs sont octroyés sous conditions de ressources.

Les frais supplémentaires

En outre, il vous faudra également prévoir des frais supplémentaires, en plus du coût du bien lui-même. Il faut en effet penser aux frais de notaire, aux frais d'agence et aux frais de dossier liés au prêt. En les prévoyant à l'avance, vous ne serez pas pris au dépourvu.

La recherche de l'appartement

Une fois votre projet bien défini, vous pouvez commencer à rechercher un appartement à vendre. Vous pouvez pour cela vous tourner vers le bouche-à-oreille ou encore aller sur des sites spécialisés en vente d'appartement comme Pichet, qui vous présente directement tous les biens disponibles.

Les visites du bien

Une fois que vous aurez trouvé des annonces qui vous plaisent, vous serez amené à vous rendre sur les lieux pour savoir si l'appartement à vendre vous convient. Dans ce cas, il est alors important de préparer à l'avance une liste de questions importantes concernant :

  • Les travaux à prévoir
  • Si l'installation électrique est aux normes
  • Le type de chauffage
  • Le nombre de copropriétaires
  • Le montant des charges
  • Le montant des factures d'électricité, de gaz, de chauffage
  • La taille du logement
  • Les équipements présents
  • L'ensoleillement
  • Le niveau sonore

L'offre d'achat

Une fois que vous aurez trouvé l'appartement qui correspond à vos envies et besoins, vous devrez faire une offre d'achat pour l'appartement. De préférence écrite, celle-ci devra comporter plusieurs mentions telles que le prix de l'appartement, l'identité des deux parties prenantes, la durée de validité de l'offre, le type de bien, le délai de rétractation, etc.

Au regard de la loi, vous n'êtes pas obligé de faire cette offre pour réaliser un compromis de vente. Néanmoins, elle permet d'engager les deux parties dans le processus d'achat et de bloquer le prix de l'appartement.

Auparavant, vous pourrez négocier, en préparant bien vos arguments à l'avance (travaux à prévoir par exemple). Attention cependant à ce que l'offre ne vous file pas entre les doigts s'il y a plusieurs potentiels acheteurs intéressés et moins regardants que vous sur les détails.