Fermer

Aménager son bien

Mis à jour le 2 mars 2020
Mis à jour le 2 mars 2020

Pour se sentir bien chez soi, l’aménagement de son logement est une étape incontournable. Travaux, décoration, tendance, on vous livre ici tous nos conseils et astuces pour réussir votre projet d’aménagement.

Aménagement et décoration

Comment aménager l'intérieur de son logement ?

La décoration de son logement est essentielle pour se sentir bien chez soi. Que ce soit après des travaux de rénovation ou lors d’un premier emménagement, on vous donne ici quelques conseils pour optimiser l’aménagement de votre intérieur. Créer une ambiance agréable, optimiser les pièces, choisir son mobilier… comment créer un vrai cocon ?

décoration intérieure

 

  • Être méthodique . Il est important lorsque vous prenez possession d’un logement de planifier dans le détail votre aménagement. Une fois que vous avez nettoyé ce dernier de fond en comble, vous avez une meilleure idée des éléments à rénover ou à rafraîchir en priorité (par exemple : les peintures, la robinetterie, etc.).
  • Analyser la superficie . Quelle est la surface de votre nouvelle habitation ? De vos différentes pièces ? Comment sont-elles disposées ? Selon la surface de chacune d’entre elles, vous allez pouvoir imaginer quel mobilier est le plus approprié. Pour les petits logements, il vaut mieux privilégier les meubles modulables pour gagner en espace et en fonctionnalité.
  • Prioriser ses achats . À cette étape, il convient de définir vos envies et votre budget. Commencez par l’achat des équipements et du mobilier le plus essentiel, avant de conclure par l’acquisition des petits objets décoratifs. Aménager un logement peut revenir très cher, alors n’hésitez pas à récupérer le mobilier de la famille ou des amis en lui donnant un petit coup de jeune.
  • Choisir les bonnes couleurs . Il est important d’avoir une vision à long terme, de votre habitation. Certaines modes dans les couleurs et les matériaux s’estompent très vite, êtes-vous prêt à effectuer fréquemment des travaux d’aménagement ? Dans les chambres à coucher, choisissez des couleurs douces et apaisantes, les couleurs chaudes et dynamiques siéront davantage aux pièces de vie comme le salon et la salle à manger. Dans les pièces d’eau, on privilégie les couleurs froides comme le vert et le bleu. Quant aux tons neutres, comme le blanc, le beige, ce sont des couleurs indémodables qui ont l’avantage d’agrandir l’espace, vous pouvez en abuser !
  • Créer de l’espace . Placer des miroirs sur les murs donne immédiatement une sensation d’espace et de profondeur. L’aménagement de cloisons amovibles permet aussi de séparer une pièce et de faire apparaître de nouveaux espaces. Installer de nombreux luminaires délimite de nouveaux lieux de vie à l’intérieur de votre logement et multiplie les ambiances variées. Vous avez l'embarras des techniques pour gagner en profondeur dans votre appartement.

À noter que si vous êtes locataire, le changement de peinture et de moquette ne nécessite pas l’accord du propriétaire puisqu’il s’agit de modifications mineures selon la loi du 6 juillet 1989.

 

La personnalisation d'un logement Pichet

Lorsque vous achetez un logement neuf chez Pichet, nous vous proposons de personnaliser gratuitement votre appartement ou votre maison. Au sein de notre catalogue, vous sélectionnez selon vos envies, les meubles, les équipements, les matériaux, les couleurs pour chacune des pièces de votre logement. En visitant l’un de nos showrooms, vous pourrez visualise concrètement l’en​semble des futurs éléments de votre logement.

​​ nuancier-bloc-1

En savoir plus

Améliorer le confort de son logement

Vous souhaitez accroître le confort de votre appartement ou de votre maison ? Depuis de nombreuses années, l’État encourage les particuliers à entreprendre des travaux pour améliorer l’efficacité énergétique des logements en proposant différentes aides financières. Quels sont les types de travaux d’aménagement concernés ?

Pourquoi améliorer la performance énergétique de son logement ?

Doter son appartement ou sa maison des dernières normes en matière énergétique présente trois avantages indéniables :

 

 

Une valeur supérieure à la revente

 

safety

 

Un confort de vie intérieur renforcé

 

billet

 

Une facture d'énergie réduite

 

 

Les travaux améliorant l’efficacité énergétique de votre habitation entrent dans le cadre plus large de la réglementation thermique 2012. Cette norme exigeante préconise :

  • D’améliorer l’efficacité énergétique des logements
  • De réduire la consommation d’énergie
  • D’accroître le confort intérieur à chaque saison

 

Concrètement, vous profitez d’aides financières lorsque vous améliorez l’isolation (murs, planchers, toitures…), quand vous dotez votre logement d’un équipement de chauffage à haute performance énergétique (pompe à chaleur, chauffe-eau solaire) ou encore, quand vous installez des fenêtres et portes-fenêtres de dernière génération. La liste des travaux ouvrant droit à une aide financière ou une prime est extrêmement vaste, alors n’hésitez pas à vous renseigner avant d’entreprendre d’importants travaux d’aménagement.

 

Quelles sont les aides financières auxquelles vous pouvez avoir droit?

amenager-financer-bien

  • L’éco-prêt à taux zéro . D’un montant de 7 000 à 30 000 €, il sert à financer des travaux de rénovation énergétique dans le logement : isolation thermique et installation d’équipements de chauffage et de production d’eau chaude principalement. Ce prêt s’adresse à tous les Français propriétaires de leurs logements qui ont été construits il y a plus de deux ans. Il doit s’agir de leur résidence principale.
  • Le crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE)* . Le CITE concerne les travaux d’isolation et d’installation d’équipements (isolation, installation de chaudières à très haute performance, pompe à chaleur…). Les ménages intéressés par le CITE doivent occuper le logement à titre de résidence principale, pour autant, ce crédit d’impôt peut être demandé aussi bien par les propriétaires que les locataires. Il s’agit d’un crédit d’impôt qui s’élève à 8 000 € pour une personne seule ou 16 000 € pour un couple.
  • Les certificats d’économies d’énergie (CEE) . Depuis 2006, le dispositif des CEE oblige les distributeurs d’énergie et sociétés spécialisés à encourager les ménages à réaliser des travaux d’économie d’énergie. En échange des travaux de rénovation thermique (isolation des parois, installation de nouveaux équipements…), les ménages peuvent bénéficier d’une prime énergétique qui correspond à une somme forfaitaire selon la nature des travaux engagés.
  • Les aides de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH)* . L’ANAH propose deux types d’aides, Habiter mieux sérénité pour les travaux apportant un gain énergétique de 25 % au logement et Habiter mieux agilité pour les travaux d’isolation et d’équipement. Les aides de l’ANAH encouragent la rénovation énergétique des logements les plus anciens, ceux qui ont plus de 15 ans. Le montant des travaux doit obligatoirement dépasser les 1 500 €. Les personnes concernées par ces aides doivent être propriétaires de leur logement. Les aides de l’ANAH prennent la forme d’une subvention qui dépend des conditions de ressources des ménages.
  •  

* À noter qu’à partir de 2020, les aides de l’ANAH et du CITE vont progressivement fusionner dans un nouveau dispositif. Selon les situations, il est aussi possible de cumuler les différentes aides évoquées ci-dessus.

À lire également sur le sujet :

Besoin d'un conseil ?

Un conseiller vous recontactera pour apporter une réponse personnalisée à votre projet

Besoin d'un conseil ?