Fermer

Les avantages des primo-accédants pour un achat immobilier

Mis à jour le 11 juin 2021
Mis à jour le 11 juin 2021

En tant que primo-accédant, vous bénéficiez de nombreux avantages si vous souhaitez devenir propriétaire d'un logement. PTZ, prêts aidés, TVA réduite… découvrez en détail tous les dispositifs dont vous pouvez profiter.

Primo-accédant : vos avantages à l’achat

Être primo-accédant est un statut très intéressant quand il s’agit de devenir propriétaire d’un appartement ou d'une maison. Il existe de nombreuses aides financières et notamment des prêts aidés pour faciliter votre achat. Quels sont ces avantages ?

Quelle est la définition du primo-accédant ?

Vous êtes primo-accédant lorsque vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux dernières années. Si vous avez toujours été locataire, vous êtes par conséquent et de manière automatique primo-accédant. Il faut également insister sur la notion de résidence principale. Par exemple, si vous effectuez un investissement locatif tout en demeurant locataire de votre logement principal, vous êtes toujours considéré comme primo-accédant.

Ce statut de primo-accédant vous donne droit à de nombreux avantages pour financer l’achat de votre habitation notamment lorsque celle-ci est neuve. Vous disposez d’un large éventail de prêts immobiliers subventionnés ou conventionnés pour vous aider : prêt à taux zéro, prêt d’accession social, TVA à taux réduit, etc.

Quelles aides financières pour les Primo-accédants ?

Les aides financières pour les primo-accédants servent avant tout à financer le prêt immobilier. Les différents dispositifs ci-dessous ont été mis en place pour rendre le crédit immobilier abordable à tous les ménages.

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Le prêt à taux zéro (ou PTZ) est destiné aux primo-accédants qui souhaitent acheter leur résidence principale. Le PTZ est un prêt sans intérêt et sans frais de dossier dont le montant va dépendre de plusieurs facteurs: le niveau de revenu de votre ménage, la localisation du logement et si ce dernier est neuf ou ancien. Le PTZ vous permet de financer l'achat d'un logement neuf ou d'un logement ancien, selon la zone géographique. Vous ne pourrez souscrire qu'à un seul PTZ lors de votre opération immobilière.

Mais si vous remplissez tous les critères, vous pourrez financer jusqu’à 40 % du montant de votre nouvelle résidence principale grâce au PTZ. À noter que le prêt à taux zéro est considéré comme un apport personnel. Pour souscrire à un prêt à taux zéro en tant que primo-accédant, vous devez vous rendre dans un établissement bancaire conventionné avec l’État. Ce dernier est cependant libre d'accepter ou non votre demande.

icone-simulation
Calculez

le montant du PTZ+ auquel vous avez droit

Le prêt action sociale

Tout comme le prêt à taux zéro, le prêt action sociale (PAS) est à destination des ménages désirant devenir propriétaire de leur résidence principale. Il concerne aussi bien l’achat d’un terrain avec une construction dessus, un achat de logement neuf ou un achat de logement ancien mais rénové. Le PAS n’est pas uniquement destiné aux primo-accédants, ce prêt conventionné s’adresse également à l’ensemble des ménages aux revenus modestes.

Son montant dépend des ressources de votre ménage, mais il peut financer jusqu’à la totalité de l’opération immobilière. Le PAS peut s’additionner à d’autres types de prêts comme le PTZ, le prêt action logement, etc. Par ailleurs, le prêt action sociale permet de profiter de frais de dossier et de frais de notaire réduits lors de la transaction.

Le prêt action logement

Anciennement appelé "1 % logement", le prêt action logement (PAL) a été créé pour les salariés du secteur privé. Destiné en priorité aux primo-accédants, le PAL soutient l’achat d’une résidence principale en finançant une partie de la construction ou de l’acquisition du logement. Il faut que la société dans laquelle travaille le demandeur du PAL compte plus de 10 salariés et n’appartienne pas au secteur agricole. Le PAL se présente sous la forme d’un prêt aidé à un taux très avantageux dont le montant est compris entre 7 000 et 25 000 €. La durée de remboursement de ce prêt ne doit pas excéder 20 ans.

Certaines collectivités territoriales proposent aux primo-accédants des aides pour un premier achat immobilier (par exemple : le prêt Paris logement à 0 %). N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie, du conseil département ou conseil régional sur les aides à l’achat dont vous pourriez disposer.

Vous l’aurez compris être primo-accédant est une excellent atout dans l’optique d’acheter sa résidence principale. Les nombreux prêts aidés sont autant de moyens pour financer facilement votre achat.

Quels autres avantages pour les primo-accédants ?

La TVA à 5,5 %

La TVA au taux réduit de 5,5 % est un autre avantage très intéressant si vous êtes primo-accédant. Lorsque que vous faites l’acquisition d’un logement neuf, vous devez vous acquitter d’une TVA à 20 %. Cependant, les logements neufs situés dans des secteurs spécifiques, zones ANRU (Agence nationale de la rénovation urbaine) ou dans un Quartier prioritaire de la politique de la ville et dans un périmètre autour (300 mètres) bénéficient d’un taux de TVA 5,5 %. Il s'agit en règle générale de quartiers bénéficiant de profondes rénovations urbaines.

Ce dispositif est toutefois soumis à des conditions. Le logement acheté doit être occupé à titre de résidence principale et vous devez respecter des plafonds de ressource. Il s'agit du revenu fiscal de votre ménage. Enfin, vous devrez vous engager à occuper l’habitation achetée pendant 10 ans sous peine de devoir rembourser la TVA au prorata du nombre d’années restantes. Par ailleurs, il existe des plafonds de prix si vous choisissez de revendre votre bien. Des prix au mètre carré maximum sont définis selon les zones géographiques.

À lire également

Besoin d'un conseil ?

Un conseiller vous recontactera pour apporter une réponse personnalisée à votre projet

Besoin d'un conseil ?