Fermer

Prolongation et amélioration du PTZ et du Pinel

Mis à jour le 17 septembre 2020
Mis à jour le 17 septembre 2020

Selon différentes sources, le Gouvernement prévoit de prolonger le prêt à taux zéro (PTZ) et le Pinel au-delà de 2021. Une excellente nouvelle pour les acquéreurs et les investisseurs qui plébiscitent ces deux dispositifs depuis de nombreuses années. En choisissant de maintenir le Pinel et le PTZ, le Gouvernement cherche à relancer activement la production de logements neufs.

Vers une prolongation du PTZ et du Pinel

Une annonce qui fait du bien

Si le gouvernement a annoncé 7 milliards d’euros (sur les 100 milliards du plan de relance) pour la rénovation, le logement neuf s’est senti immédiatement délaissé. Les choses ont été rectifiées il y a quelques jours avec une annonce qui fait du bien autant aux ménages qu’aux professionnels de l’immobilier. En choisissant de prolonger les deux dispositifs phares, le PTZ et le Pinel, le Gouvernement montre son soutien à une filière durement touchée par la crise du Covid 19. Initialement, le Pinel et le PTZ auraient dû s’arrêter le 31 décembre 2021. Mais comme le précise le ministère du Logement, « (ces deux dispositifs) seront prolongés pour accompagner la relance ». Le Pinel et le PTZ vont certes être prolongés, mais connaîtront des évolutions dans leur fonctionnement et leurs objectifs.

Vers un PTZ et un Pinel plus « vert »

Le PTZ est un dispositif essentiel pour que les ménages modestes puissent accéder à la propriété privée dans le neuf (ou dans l’ancien s’il y a des travaux de rénovation). Quant au Pinel, il permet aux particuliers d’investir dans un logement neuf pour le louer à un prix inférieur à celui du marché en échange d’une réduction d’impôt. Faciles d’utilisation et offrant des avantages très intéressants aux ménages, le prêt à taux zéro et le Pinel soutiennent fortement la construction d’appartements neufs et de maisons neuves.

icone-simulation
Calculez

le montant du PTZ+ auquel vous avez droit

Comme le montre l’effort fait en direction de la rénovation avec les milliards d’euros alloués à Ma Prime Rénov’, l’État souhaite orienter le secteur de l’immobilier vers des pratiques plus durables. Les deux dispositifs du Pinel et PTZ ne feront pas exception. D’après des informations obtenues par Batiactu et le Figaro, le Gouvernement va : « verdir ces dispositifs afin de lutter contre l’artificialisation » des sols. Ce dernier souhaite : « améliorer le PTZ en augmentant son impact sur les ménages qui en ont le plus besoin. Quant au Pinel, nous voulons corriger ses défauts en passant par une meilleure territorialisation […] pour permettre d’adapter les loyers retenus à la réalité du marché local ». Le ministère du Logement entend mener ce chantier du PTZ et du Pinel : « en association étroite avec les territoires. Le gouvernement organisera très prochainement une concertation des acteurs du secteur ».

Une évolution rassurante

Une annonce rassurante pour tous ceux qui souhaitent concrétiser un projet d’achat immobilier avec le PTZ dans les prochaines années. Les plafonds du PTZ devraient être plus généreux pour les ménages disposant de peu de ressources. Parallèlement, le zonage devrait être revu pour que les futures constructions se concentrent dans les zones tendues, là où la demande en logements neufs est la plus importante. La Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a salué cette annonce du Gouvernement et explique « que l’État a pris conscience de l’insuffisance du plan de relance ». La FPI ajoute que le prolongement de la loi Pinel et du PTZ répond aux besoins des Français en termes de justice sociale et de cohésion des territoires.

Le cabinet du ministre du Logement précise toutefois que : « les décisions ne sont pas encore prises ». Une concertation avec les différents acteurs de la filière va être entamée prochainement pour détailler l’ensemble des mesures concernant le PTZ et le Pinel.

Besoin d'un conseil ?

Un conseiller vous recontactera pour apporter une réponse personnalisée à votre projet

Besoin d'un conseil ?