Fermer

Je suis acheteur

Mis à jour le 23 juin 2020
Mis à jour le 23 juin 2020

Vous souhaitez acheter un appartement ou une maison, mais vous êtes encore hésitant ? Pichet vous accompagne à toutes les étapes de votre projet pour trouver le logement de vos rêves. Découvrez toutes nos offres de biens immobiliers neufs et anciens et laissez-vous guider par nos conseillers.

 

Je suis acheteur

Préparer son projet d'achat immobilier

Vous êtes enfin décidé à franchir le cap de l’achat immobilier ? Acheter un logement neuf ou un logement ancien est souvent un projet de longue haleine. Aussi, la première chose à faire quand vous vous lancez dans une telle aventure est de bien préparer en amont son projet.

Vous allez certainement souscrire à un prêt pour 15 à 25 ans, il faut donc bien vous faire accompagner dans vos démarches et ne pas vous précipiter de manière à faire les meilleurs choix possibles. Chaque projet d’achat immobilier neuf démarre par une étape clé : l’évaluation de votre budget. C’est en déterminant vos moyens financiers que vous allez pouvoir orienter vos recherches. Si vous êtes primo-accédants, vous pouvez profiter de multiples avantages financiers (prêt à taux zéro, prêt accession sociale,…). Renseignez-vous pour savoir si vous avez droit à ce type de prêts aidés.

appartement neuf
Démarrez votre projet

Découvrez tous nos appartements neufs

 

Comment trouver son logement ?

paris vignette

Pour optimiser votre recherche d’appartement ou de maison, il est primordial de définir un secteur géographique et de déterminer différents critères. Souhaitez-vous acquérir un appartement ou une maison ? Le bien immobilier désiré devra être plutôt proche des transports en commun, des écoles, de votre travail, des commerces et services ?

Posez-vous les bonnes questions de manière à gagner du temps dans votre recherche et à sélectionner uniquement les biens qui correspondent réellement à vos attentes. Consultez également les nombreuses études sur l’immobilier de manière à avoir une connaissance plus fine du marché et des prix pratiqués dans le secteur de votre choix.

Rencontrer nos agents immobiliers

Vous avez trouvé un bien qui vous intéresse et vous avez pris contact avec le vendeur ? Sachez qu’une visite de logement cela doit être préparée en amont.  Vous pouvez par exemple vous rendre à l’adresse (si elle est disponible) avant le jour de la visite pour prendre connaissance de l’environnement dans lequel se situe le bien. Lors du déroulement de la visite, pensez à poser toutes les questions relatives au bien. Le bien a-t-il été rénové ? Comment est le quartier ? Quand le bien est-il disponible ? Pensez également à faire une visite intégrale des lieux comme le garage, le jardin…  Le vendeur doit vous remettre aussi plusieurs diagnostics pour que vous puissiez évaluer l’état du bien comme ses performances énergétiques. Si vous effectuez plusieurs visites dans la semaine, il est important de penser à prendre des photos et des notes. En visitant plusieurs biens dans un intervalle de temps proche, vous pourriez confondre ou oublier des éléments une fois l’heure de rédiger votre offre d’achat.

Comment faire une offre d'achat ?

Après plusieurs visites, vous avez enfin trouvé la maison ou l’appartement qui vous plait ? Il est temps de faire une offre d’achat immobilier au vendeur du bien. L’offre d’achat est une proposition de prix faite par l’acheteur au vendeur. Elle peut se faire de manière orale, dans ce cas elle n’engage aucune des deux parties ou de manière écrite.

Si vous faites une offre d’achat écrite au vendeur, le document doit comporter des mentions obligatoires comme : la description du bien, une proposition de prix, le délai de validité de l’offre, les clauses suspensives ou encore les modalités de réponse. Une fois la demande transmise, il n’est pas possible de revenir sur le contenu de la demande, faites attention lorsque vous formulez une offre. Le vendeur peut ensuite accepter votre offre, la refuser ou émettre une contre-proposition. Une fois que vous êtes d’accord avec le vendeur sur le prix d’achat, vous pouvez entamer la transaction en vue d’acquérir le bien.

 

Qu'est ce qu'un compromis de vente ?

Le compromis de vente est l’avant-contrat le plus répandu lorsque vous effectuez une transaction immobilière. Dans le cadre d’un compromis de vente, le vendeur s’engage à vendre son bien et l’acheteur s’engage en retour à l’acheter à un prix déterminé. Ce type de document comprend plusieurs obligations notamment l’adresse du bien, un descriptif détaillé du logement, mais aussi les clauses suspensives. Si ces conditions ne sont pas respectées, le compromis de vente est annulé.

poignee de main

Les clauses suspensives les plus courantes sont l’obtention d’un prêt immobilier, la présence de servitudes, ou encore l’absence de préemption de la mairie. Si l’acheteur refuse d’honorer son engagement, des pénalités sont prévues (clauses de dédit ou clause pénale). La signature du compromis de vente va de pair avec le versement d’une somme représentant entre 5 et 10 % du prix de vente, c’est le dépôt de garantie.

Comment financer son achat immobilier ?

Après avoir signé un compromis de vente, vous disposez de 45 à 60 jours pour préparer le montage financier de votre achat immobilier avant la signature de l’acte définitif devant le notaire. Dans la plupart des cas, pour acquérir un bien immobilier, vous allez devoir contracter un prêt immobilier. Vous ne savez pas quel montant vous allez pouvoir rembourser ? Sachez qu’en règle générale, les mensualités à régler ne devront pas dépasser le tiers de vos revenus mensuels. Plusieurs simulateurs existent en ligne pour déterminer votre capacité de remboursement maximale en fonction de vos revenus. Pour obtenir votre prêt immobilier, vous pouvez solliciter différents établissements bancaires ou un courtier. Dans tous les cas, faites jouer la concurrence que ce soit pour obtenir un meilleur taux d’intérêt ou pour diminuer le coût des assurances sur votre prêt. À noter qu’en fonction de votre situation, vous pouvez profiter de plusieurs aides et prêts avantageux pour faciliter votre achat immobilier (prêt à taux zéro, épargne logement, prêt à l’accession sociale…).

Par ailleurs, vous devez garder à l’esprit que les frais de notaire se montent à 7-8 % pour un bien ancien et 2 à 3 % pour un bien neuf, une somme conséquente qu’il est bon d’anticiper. De plus, avec un logement ancien, il peut y avoir de mauvaises surprises : travaux de rénovation, mises aux normes, etc.

Quelles sont les garanties lors d’un achat immobilier neuf ?

Acheter un logement neuf vous offre de multiples garanties, avant et après la livraison de votre bien. À toutes les étapes du projet, votre achat est ainsi sécurisé.

  • Avec la garantie d’achèvement financière , vous avez la certitude que votre logement sera construit même si le promoteur fait faillite. Ce dernier est en effet obligé de souscrire une assurance avant le début des travaux. C’est la compagnie d’assurance auprès de qui a été souscrite la garantie qui se chargera de terminer la construction en cas de défaillance du promoteur.
  • La garantie de parfait achèvement oblige quant à elle le constructeur à procéder aux réparations sur tous les désordres signalés. Il s’agit des malfaçons que vous relevez lors de la réception du logement ou au cours de l’année suivant la livraison. Cette garantie oblige le constructeur à procéder aux réparations sur les problèmes constatés.
  • La garantie biennale.  Pendant les deux ans qui suivent la livraison, vous bénéficiez de la garantie biennale ou de bon fonctionnement qui s’applique sur les équipements dissociables. Ce sont des équipements que l’on peut déplacer et remplacer sans toucher à la structure du logement (les radiateurs par exemple).
  • La garantie décennale couvre les dommages qui apparaissent sur un logement neuf pendant 10 ans. Cette garantie fonctionne sur deux types de dommages. Ceux qui touchent et menacent la solidité du bâtiment (un risque d’effondrement par exemple) et ceux qui rendent le logement inhabitable (infiltrations d’eau).

 

L'acte de vente

L’acte de vente se fait en présence du notaire au sein de l’étude. Vous pouvez choisir le notaire du vendeur pour procéder à l’acte de vente ou bien prendre un notaire de votre côté. Dans ce cas, la signature de vente se fait en présence des deux notaires (les frais de notaire ne seront pas plus élevés pour autant). Le notaire effectue la lecture de l’acte qui doit être conforme au compromis ou à la promesse de vente.

bloc notaire

Après la signature et le paiement complet du bien immobilier, vous récupérez les clés de votre nouveau chez vous.

 

À lire également sur le sujet :

Besoin d'un conseil ?

Un conseiller vous recontactera pour apporter une réponse personnalisée à votre projet

Besoin d'un conseil ?