Fermer

L'immobilier après confinement, quelles sont les tendances du marché ?

Mis à jour le 9 juin 2020
Mis à jour le 9 juin 2020

Pour beaucoup d’entre nous, le confinement a été une période de remise en cause de son logement. Trop étriqué, sans aménagements extérieurs, situé dans un environnement peu attrayant… les raisons ne manquent pas de vouloir changer de lieu d’habitation et de partir s’installer en périphérie ou à la campagne. À l’heure du télétravail où seule une bonne connexion internet suffit, pour de plus en plus de Français, il apparaît grand temps de changer de décor.

Les tendances de l'après confinement dans l'immobilier

L'émergence de nouvelles envies

Comme l’a révélé un sondage Ipsos / Qualitel paru il y a quelques jours, « 20 % des Français ont mal supporté leur logement » pendant les deux mois du confinement. Le manque d’espace extérieur, le fait d’avoir une habitation trop petite, l’absence d’une pièce où s’isoler pour travailler ont créé des situations tendues notamment pour les familles avec des enfants en bas âge. Suite au confinement, ce sont 38 % des résidents en appartement qui souhaitent désormais déménager et plus encore celles et ceux qui habitent en Île-de-France. Ces derniers sont de plus en plus nombreux à vouloir changer de lieu de vie et à s’éloigner de la capitale pour retrouver un peu de verdure. La proximité avec le métro n’est plus un impératif comme par le passé.

Acheter en périphérie ? Acheter à la campagne ?

Seloger a révélé les premières tendances de recherches en logement depuis le confinement. De nombreux indicateurs montrent une réorientation des demandes sur le marché immobilier hexagonal. Sans parler d’exode urbain, l’augmentation des demandes de biens dans les villes de moins de 20 000 habitants est très sensible, 25 % des ménages envisagent d’y devenir propriétaire. Avoir un carré de verdure, un potager pour être autonome, être plus proche de la nature, autant d’envies qui poussent de plus en plus de Français à vouloir franchir le cap d’un achat en périphérie ou dans une petite ville. 

Rêver plus grand, c’est aussi l’un des souhaits des ménages, « 20 % ont revu à la hausse la superficie de leur futur logement ». Avec la crise du Covid 19, nombreux sont ceux qui ont pris brutalement conscience de l’exiguïté de leur habitation. Si d’aventure des épisodes de confinement étaient amenés à se reproduire, il devient vital pour beaucoup de disposer d’intérieurs plus vastes et confortables. Parallèlement, la demande en maison n’a jamais été aussi forte en France.

Nos programmes neufs où acheter

Le télétravail va-t-il redéfinir le marché immobilier français ?

Si autant de Français pensent à s’installer en périphérie ou à la campagne, c’est aussi parce que dans beaucoup d’entreprises, le télétravail s’affirme comme la nouvelle norme. Dans leur recherche de logement, les ménages recherchent désormais, que ce soit pour les appartements ou les maisons, une pièce supplémentaire pour pouvoir télétravailler en toute tranquillité. Leurs recherches s’orientent aussi vers les villes qui disposent de la 4G, d’un bon réseau pour accéder à Internet voire de la fibre optique. C’est simple, pour 53 % des Français en quête d’un nouveau logement, l’accès à Internet est devenu « prioritaire ». À l’heure de l’extension du télétravail, on comprend très bien pourquoi. Une connexion à Internet suffit à travailler à distance, puisque, malgré tout, les emplois continuent à se créer très majoritairement dans les métropoles et les grandes villes.

Pour autant, il ne s’agit pas d’aller habiter à la campagne dans des bourgs isolés. Les personnes qui souhaitent déménager veulent conserver une certaine qualité de service et la proximité avec les axes de communication. Pour les personnes en télétravail une partie de la semaine, l’idée est de pouvoir néanmoins rejoindre sans trop de difficultés leur bureau une partie de la semaine.

Alors va-t-on assister à un rééquilibrage du marché immobilier hexagonal ou à des évolutions à la marge ? Acheter un logement à la campagne va-t-il devenir une tendance importante ?

Besoin d'un conseil ?

Un conseiller vous recontactera pour apporter une réponse personnalisée à votre projet

Besoin d'un conseil ?