Fermer

Les Hauts-de-Seine : un marché immobilier attractif

Mis à jour le 26 mars 2021
Mis à jour le 26 mars 2021

Les Hauts-de-Seine constituent à l’heure actuelle un marché immobilier très actif aux portes de Paris. Ce département limitrophe de la capitale sur la moitié ouest concentre les avantages pour les ménages désireux de devenir propriétaire sans s’éloigner de Paris.

Pourquoi acheter dans les Hauts-de-Seine ? 

Avec des prix immobiliers qui flirtent les 11000€/m² en moyenne dans Paris intra-muros, nombreux sont les ménages à reporter leur projet d’achat vers la petite couronne. Le besoin de retrouver des prix immobiliers plus raisonnables est l’une des explications. La possibilité de bénéficier de plus d’espace intérieur (une pièce de vie supplémentaire) et extérieur (balcons, terrasses, jardins privatifs) dans son logement motive aussi les acheteurs à franchir le périphérique.

parc haut de seine

La recherche d’une meilleure qualité de vie est devenue essentielle pour la majorité des ménages suite à la crise sanitaire du Covid. Par ailleurs, nombreuses sont les communes des Hauts-de-Seine à également proposer des maisons. Le site PAP.fr le confirme, les recherches de biens dans le département ont progressé de 6,1 % en quatre mois alors qu’elles chutaient parallèlement à Paris.

Dynamisme et attractivité

Véritable moteur du Grand Paris, le département s’affirme comme l’un des territoires les plus dynamiques de France. Les quartiers d’affaire de la Défense et celui du Val d’Issy constituent des pôles d’attractivité majeurs pour toute l'Île-de-France. Le réseau de transports en commun très dense est un atout supplémentaire pour le département. Il est aisé aujourd’hui de se déplacer vers Paris et à travers toute la petite couronne.

De plus, dans le cadre du Grand Paris Express, les Hauts-de-Seine vont accueillir la ligne de métro 15 ainsi qu’une partie de la ligne 18. De nouvelles gares, plus de connexions, davantage de dessertes, c’est tout le département qui profite de cet immense projet. Autour des futures gares, de nombreux programmes immobiliers neufs se développent aujourd’hui.

Des prix en hausse modérée

Si la situation varie d’une commune à l’autre, les prix moyens des appartements comme des maisons demeurent autour de 7 100 €/m² dans les Hauts-de-Seine. Depuis le début d’année, les prix immobiliers tendent à s’y stabiliser. Sur trois mois, la hausse a été modérée autour de + 1 %, contre une augmentation de + 8,6 % en deux ans.

Le marché de l’immobilier est aussi très « fluide » comme le révèle le portail RealAdvisor. Les annonces immobilières (pour les biens inférieurs à 1 million d’euros) restent en ligne dans le département moins longtemps qu’à Paris centre. 37 jours contre 43 jours signe que la demande en logements est particulièrement forte dans les Hauts-de-Seine.

Des villes qui ont la cote

Si on ne présente plus des villes comme Neuilly-sur-Seine, Levallois-Perret ou Boulogne-Billancourt dont les prix sont quasi-identiques à Paris intramuros. D’autres villes valent le détour dans les Hauts-de-Seine à l’heure de devenir propriétaire de sa résidence principale. Des communes dont les prix au mètre carré sont sensiblement inférieurs à la capitale tout en présentant d’excellents atouts.

Avec ses quatre gares SNCF-Transilien, ses deux lignes de tramway et l’arrivée prochaine du métro 15 aux portes de la ville, Colombes dispose d’une excellente offre de transports. Dynamique, attractive, la commune accueille de plus en plus d’habitants de Paris et de la première couronne. Les programmes immobiliers neufs à Colombes se sont multipliés et l’offre en logement y est de plus en plus varié. La transformation du quartier de l’Arc Sportif au nord, le développement de l’écoquartier de la Marine à l’ouest offrent de nombreuses opportunités d’achat dans un cadre urbain repensé.

Le marché de l’immobilier neuf est aussi particulièrement actif du côté d’Asnières-sur-Seine. L’arrivée du métro 15 et l’installation de nombreux bureaux renforcent l’attractivité de la commune auprès des Franciliens. Le prix moyen des appartements à 7 000 €/m² fluctue selon les quartiers. Autour de la mairie et de la gare SNCF (Transilien, futur métro 15), la demande est particulièrement forte et les prix aussi notamment pour les logements avec balcon et terrasse.

La recherche d’espaces verts étant une priorité désormais, des villes comme Saint-Cloud, Rueil Malmaison mais aussi Meudon ont particulièrement la cote. À Meudon les maisons anciennes avec jardin attirent le plus, surtout dans le quartier de l’Observatoire. Plus au sud de la ville, de nombreuses opportunités d’achat ou d’investissement immobilier existent dans des programmes neufs.
Et si vous êtes à la recherche d’un environnement boisé et tranquille, à moins de 30 minutes de Paris en transport, Ville d’Avray vous accueille dans une ambiance des plus tranquille. La charmante forêt de Fausses-Reposes s'étend sur une bonne partie de la commune, un atout indéniable pour les familles. Les prix immobiliers demeurent encore largement autour de 5 500/m² pour les appartements et de 8000/m² pour les maisons.

À lire également sur le sujet

Besoin d'un conseil ?

Un conseiller vous recontactera pour apporter une réponse personnalisée à votre projet

Besoin d'un conseil ?