Fermer

Quels travaux pour le prêt à taux zéro ?

Mis à jour le 16 septembre 2020
Mis à jour le 16 septembre 2020

Le prêt à taux zéro a été mis en place pour les travaux de rénovation énergétique des logements anciens. Quels sont les travaux éligibles au prêt à taux zéro, et comment l’obtenir ?

Le prêt à taux zéro pour travaux

Des nouveautés visant à assouplir l'obtention du du prêt à taux zéro pour travaux ont été introduites en juillet 2019. Il est désormais possible de le cumuler avec un autre éco-prêt, un crédit d’impôt, ou avec le dispositif d’isolation à 1 euro financé par les fournisseurs d’énergie. Découvrez comment.

Qu'est-ce que l'éco prêt à taux zéro ?

Tout propriétaire occupant ou bailleur d’un logement en résidence principale achevé depuis plus de deux ans a droit au prêt à taux zéro sans conditions de ressources en vue d’améliorer les performances énergétiques de son habitat. Ce prêt à taux zéro pour travaux a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2021. 

Depuis juillet 2019, des nouveautés ont été apportées au PTZ pour travaux : 

  • la suppression d’un bouquet de travaux obligatoires
  • l’extension des travaux à l’isolation d’un plancher bas
  • le cumul possible avec un éco-prêt complémentaire

 

La durée de l’emprunt est fixée à quinze ans pour tous les Français. Le montant du PTZ s’élève :

  • Jusqu’à 15 000 euros pour la réalisation d’un seul type de travaux, sauf pour le remplacement des fenêtres dont le plafond est fixé est à 7 000 euros.
  • Jusqu’à 25 000 euros pour deux types de travaux.
  • Jusqu’à 30 000 euros pour trois types de travaux dont 10 000 euros pour l’amélioration d’un système d’assainissement non collectif moins énergivore. 

 

Il est possible de renouveler l’éco-prêt à taux zéro cinq ans après les premiers travaux si le montant total des travaux entre le premier prêt à taux zéro et le deuxième n’est pas supérieur à 30 000 euros.

icone-simulation
Calculez

le montant du PTZ+ auquel vous avez droit

Quels travaux pour le prêt à taux zéro ?

La condition du bouquet de travaux a été supprimée. Un seul type de travaux est autorisé parmi ceux éligibles :

  • les travaux d’isolation thermique des toitures
  • l’isolation des murs donnant sur l’extérieur
  • les parois vitrées donnant sur l’extérieur pour remplacer un simple vitrage
  • l’installation ou le remplacement d’un système de chauffage éventuellement associé à un système de ventilation performant ou de production d’eau chaude
  • l’équipement d’un chauffage à énergie renouvelable
  • l’équipement pour la production d’eau chaude par une énergie renouvelable
  • l’isolation des planchers bas
  • les travaux de réhabilitation d’un système d’assainissement non collectif par un dispositif ne consommant pas d’énergie
  • les travaux en faveur de l’installation d’un système d’énergie hydraulique
  • l’installation d’une borne de recharge pour voiture électrique
  • la dépose d’une cuve à fioul
  • l’installation de volets isolants
  • l’installation d’une porte donnant sur l’extérieur

 

Pour déterminer quels seront les travaux les plus efficaces pour améliorer les performances énergétiques de votre logement, vous pouvez vous faire accompagner par un conseiller FAIRE (agence ADEME), ou faire réaliser un audit par une entreprise certifiée RGE. Vous pouvez également cumuler l’aide d’un fournisseur d’énergie par exemple pour isoler vos combles ou vos planchers bas à 1 euro de restant à charge pour vous.

Comment obtenir un prêt PTZ pour travaux ?

Toute banque ayant signé une convention avec l’État peut vous accorder un prêt à taux zéro à condition que vos travaux soient éligibles. Ce prêt est cumulable avec d’autres dispositifs, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (30 % du montant des travaux) sans conditions de ressources. Notez que l’éco-prêt est aussi ouvert pour les copropriétés.

Les travaux doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE sauf pour certains d’entre eux. Vous pouvez faire appel à une entreprise de votre choix pour : 

  • le calorifugeage d’une installation de production ou de distribution d’eau chaude ou de chaleur
  • l’équipement de raccordement à un réseau de froid ou de chaleur
  • l’équipement de production d’électricité utilisant une énergie hydraulique.

Vous avez trois ans pour réaliser les travaux après l'obtention du prêt à taux zéro. À la fin des travaux, vous devez adresser toutes les factures à votre banque pour justifier du fait qu’ils ont bien été réalisés. Si entre le moment où le prêt a été accordé et celui où les travaux ont été réalisés vous avez opté pour une autre entreprise, vous devrez joindre le "formulaire entreprise" disponible sur le site economie.gouv.fr.

Le prêt à taux zéro pour travaux est une formidable opportunité pour la rénovation du parc immobilier français. Il est source d’économies et de confort pour tous les particuliers. N'attendez plus pour profiter de ce dispositif.

À lire également sur le sujet :

Besoin d'un conseil ?

Un conseiller vous recontactera pour apporter une réponse personnalisée à votre projet

Besoin d'un conseil ?